Toutes les infos sur l'IVG dont vous avez besoin : médicales, psychologiques, juridiques ou sociales.

Daisy 20 ans


 

 

Je suis tombée enceinte à 20 ans et mon copain de l'époque voulait que j'avorte. A l'époque, j'étais étudiante et je n'avais que de peu de moyens et beaucoup m'on dit que de « garder cet enfant serait une erreur », que « cela gâcherait ma vie » (bref ce que l'on dit à toutes les filles qui tombent enceinte sans situation...).Je me souviens d'avoir demandé  à mon médecin une lettre pour avorter...d'être entrée à la maternité (par ce que l’on donne la mort là où aussi on donne la vie -> paradoxe) et de voir la ligne verte qui menait au service obstétrique et à la maternité et la ligne noire qui menait à l'hôpital de jour où on pouvait avorter. J'ai pris le premier rdv pour l’IVG et franchement,  je suis sortie en me disant « JAMAIS je ne pourrai faire ça ». Que cela était trop atroce !
Je n'ai pas donné suite à l’iVG, mais à ma grossesse j'ai dit un grand OUI !!!
Je suis maman d'un petit garçon de 2 ans et demi ! Et quand à ma situation professionnelle...Je serai titulaire d'un poste de conseillère à l'emploi dans une semaine et ceci en ayant arrêté mes études universitaires. Voilà ! Un enfant ce n'est que du bonheur !!!! Quand au père biologique, il n'a pas su supporter sa paternité et nous a quitté mais ça c'est une autre histoire...Mon fils est épanoui comme tous les autres garçons aujourd'hui et c'est le principal !

Type de témoignage: