Toutes les infos sur l'IVG dont vous avez besoin : médicales, psychologiques, juridiques ou sociales.

Cécile 24 ans : bientôt 6 mois ...


Bonjour à tous. Voilà bientôt 6 mois que notre petit garçon est né, beau, souriant. Il fait déjà des galipettes, marche à 4 pattes et demande tous les jours à croquer la vie. Ce petit garçon est le plus heureux ... Quand je le regarde me souriant, je me dis que si j'avais renoncé à cette vie qu'est la sienne, je n'aurais pas ce grand bonheur tous les jours à mes côtés ! Que serais-je devenue

C'était il y a bientôt un an. Lors de vacances entre amis, je m'inquiétais d'un retard de règles. Je disais à mon copain en le taquinant : " tu vas être papa " ! Il pensait que je plaisantais. C'est à notre retour que j'ai fait le test qui s'est révélé être positif et c'est là que j'ai vraiment réalisé ! Ma première phrase a été," ma mère va me tuer" mais mon copain est resté calme et serein. Je vous avoue avoir pensé à l'IVG car selon moi les conditions n'étaient pas réunies pour accueillir un enfant. J’allais passer le concours de l'internat en médecine, mon copain était aussi étudiant et mes parents n'étaient pas au courant de notre relation et je savais d'avance qu'ils allaient avoir une réaction très violente car mon copain est noir et mes parents ont des a priori racistes. J'ai pris le rdv IVG que j'ai annulé quelques jours après réflexion avec mon copain et après avoir été mis en relation avec Guillemette de SOS IVG.
 
J'ai attendu que le délai légal de l'IVG soit passé pour l'annoncer à mes parents, je voulais que ce soit notre propre décision, cette annonce a été très mal reçue, les rapports qui s'en suivirent ont été très conflictuels, mes parents cherchant sans arrêt à me culpabiliser, à détruire notre couple et à nous faire regretter cet enfant que j'allais mettre au monde !
 
Nous avons tenu bon, travaillé dur, mené tout de front, il y a eu beaucoup de pleurs, de moments très difficiles mais notre couple s'est renforcé et ensemble nous y sommes arrivés.
 
Notre beau bébé est né après tant de combats..
J'ai réussi haut la main le concours car un bébé en son sein donne beaucoup de courage...
Nous avons eu aussi beaucoup de soutien de la part d'amis, oncles et tantes. Et aussi de Guillemette et Laure de SOS IVG . Nous sommes aujourd'hui très heureux.
 
Je pense que dans ces situations, il faut absolument s'entourer de personnes en qui l'on a confiance, croire en ce que l'on est et ce que l'on veut et suivre la route qui nous est tracée en s'accrochant tous les jours. On devient ainsi plus forts et victorieux ! Il faut toujours positiver, tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir, la vie c'est le bonheur et donner la vie c'est ce qu'il y a de plus beau, vous allez voir ... courage les filles, votre bonheur arrive !

Cécile

 

Type de témoignage: