Toutes les infos sur l'IVG dont vous avez besoin : médicales, psychologiques, juridiques ou sociales.

Miriam, 35 ans : abandonnée enceinte

Miriam

Je vous contacte pour vous remercier! ... Je suis mère célibataire. J'ai vécu la terrible épreuve d'être abandonnée enceinte, et ce, à deux reprises. Les deux pères m'ont harcelée pour que je me fasse avorter. Je viens de regarder la video du témoignage de Laetitia. Je souhaite la remercier et la féliciter pour la magnifique œuvre d'humanité et d'amour du prochain qu'elle offre. Oui, comme elle, je témoigne de l'horreur qui règne lorsque l'homme que l'on aime et à qui l'on s'est donnée par amour se retourne contre vous pour vous convaincre d'avorter, voir pire, vous y obliger. J'ai échappé à l'avortement, par pur miracle. Je me souviens de mes amies qui me disaient: " Rien que pour ne pas avoir à dire à mes parents que je suis enceinte, à ta place j'avorterais". Et aussi celles un peu plus âgées auprès desquelles je pensais trouver un réconfort et une aide pour me défendre, qui au lieu de m'entendre, me disaient:" Tu le gardes? Mais tu es folle!". Et ce médecin, que je consultais pour le suivi de ma maternité et qui a refusé en me disant: "Mademoiselle, vous êtes jeune, vous vous gâchez la vie, allez vous dépêcher de vous faire avorter avant que ce ne soit trop tard"...

Il est très long ce chemin avant de trouver des gens qui vous acceptent, célibataire et enceinte. J'ai été traitée d'idiote, de moins que rien, j'ai entendu quelqu'un me dire: " Mais tu sais que l'avortement ça existe, et c'est pour les imbéciles comme toi qui se sont fait avoir!". Et aussi, "Tu n'as pas de boulot, tu es étudiante, tu vas compter sur la société pour élever ton enfant?". J'ai tellement subi d'horreurs en tous genres que je pourrais témoigner et clouer le bec à beaucoup de gens qui parlent de l'avortement comme d'une solution!". Non, ce n'est pas une solution...Et j'attends qu'un jour, mon témoignage puisse être entendu, partagé et serve pour épauler les femmes qui même très jeunes, même seules, même démunies se reconnaissent et y trouvent une arme pour rompre la solitude et la peur. L'impérialisme qui règne sur les femmes qui refusent l'avortement et qui souhaitent donner naissance à leurs enfants alors même que la société "trouve" que leur situation justifie un avortement: personne n'en parle ! Alors voilà mon témoignage, comme une goutte d'eau. Je ne me suis pas gâchée la vie, voici ce qu'elle est:

www.miriamlopezaguayo.com 

Je me permets de vous embrasser et bien affectueusement vous dire Merci!

 

 

Type de témoignage: