Toutes les infos sur l'IVG dont vous avez besoin : médicales, psychologiques, juridiques ou sociales.

L'IVG par aspiration ou chirurgicale

L'IVG par aspiration est aussi appelée l'IVG chirurgicale. Elle est pratiquée en établissement de santé.

Comment est-elle pratiquée ?

L'IVG par aspiration a lieu sous anesthésie locale ou sous anesthésie générale. Il existe deux méthodes :

  • La principale méthode chirurgicale utilisée en France consiste à aspirer l'embryon à l'aide d'une canule introduite dans l'utérus. Cette ivg par aspiration nécessite une dilatation préalable du col de l'utérus, dilatation douloureuse et nécessitant donc une anesthésie qui peut être locale ou générale.
  • Le curetage (plus précisément « dilatation et curetage ») est une autre méthode d'IVG chirurgicale, assez fréquente après 10 semaines de grossesse, qui nécessite l’usage d’une curette.

Doit-on prendre des médicaments pour l'IVG par aspiration ou chirurgicale ?

L'utilisation conjointe de mifépristone ou de misoprostol permet de ramollir le col utérin pour faciliter l'ouverture et la dilatation. De plus, la mise sous antibiotiques est habituelle pour diminuer les éventuelles complications infectieuses.