Toutes les infos sur l'IVG dont vous avez besoin : médicales, psychologiques, juridiques ou sociales.

IVG a paris

Amandine 25 ans


 

Je viens vous raconter mon témoignage. J’ai  subi une ivg cet été le 29 juillet 2013 : une date à jamais ancrée en moi ! je suis une jeune maman de 25 ans avec déjà deux enfants... Au retard de mes règles, j'ai eu un soupçon. Donc, j’en ai  parlé à mon conjoint et je suis allée en pharmacie pour chercher un test... que j’ai fait immédiatement. Il s’est avéré positif. La joie et la peur se sont installées car mon deuxième n’avait que 13 mois et nous venions d’acheter une maison en travaux. C’était l’angoisse et le stress chaque jour... Mais mon instinct maternel avait quand même pris le dessus malgré la situation. Monsieur, lui, n'en voulait vraiment pas ! je regardais mon petit garçon et ma fille de 4 ans et je voulais profiter d’eux comme il se doit.

J’ai donc pris rdv au centre d’IVG. je suis allé au rdv avec la première prise des cachets. J’étais  effondrée, je savais que j’arrêtai en moi-même la croissance de mon bébé... Depuis cet acte ma vie n’a plus le même sens. Je pense tous les jours à mon bébé surprise qui aurait du voir le jour le 29 mars 2014. Je me cache pour pleurer. Je cache ma douleur chaque minute derrière un "ca va". En fait mon IVG a été la plus grande connerie de ma vie ! J’aurais du prendre mon courage à deux mains... aujourd'hui je souffre d’une absence d’un petit être que j’ai jamais vu. J’espère que mon témoignage pour ce grand regret aidera des femmes à ne pas faire la même erreur que moi... C’est si dur de vivre avec ca dans la tête. En tout cas, mon bébé surprise sera à jamais dans mon cœur.

 

AMANDINE 25 ANS